Réparer ou remplacer votre sécheuse ?

Timer ne répondant plus, résistance défectueuse, capteur thermique cassé… Protect Yourself  vous aide à déterminer s’il vaut la peine de réparer votre sécheuse en fonction du bris, du coût des éléments sécheuse et de la main-d’œuvre.

  • Pourquoi le séchoir ne sèche-t-il plus ?
  • Comment pouvez-vous réduire les coûts de réparation ?
  • Comment savez-vous si une réparation vaut le “coût” ?
  • Pourquoi la sécheuse ne sèche-t-elle plus ?

Vous trouverez ci-dessous les raisons les plus courantes associées à ce problème. Vous voulez découvrir par vous-même ce qui ne va pas ? Vérifiez les hypothèses une par une. Sinon, laissez un réparateur qualifié évaluer la cause du problème et suggérer une réparation.

Raison 1 : La résistance est défectueuse

Pour vérifier l’état de cette pièce, votre réparateur utilisera un outil spécialisé (ohmmètre) qui mesure la résistance électrique.

Raison 2 : La minuterie est défectueuse

Si le cycle de séchage ne démarre pas, la minuterie peut être interrompue. Pour vérifier l’état de cette pièce, votre réparateur utilisera un outil spécialisé (ohmmètre) qui mesure la résistance électrique.

Raison 3 : Le capteur thermique est défectueux et le sécheur ne chauffe plus

Pour vérifier l’état de cette pièce, votre réparateur utilisera un outil spécialisé (ohmmètre) qui mesure la résistance électrique.

Comment réduire les coûts de réparation ?

Utiliser des pièces génériques

Pour acheter une nouvelle sécheuse, il en coûte environ 800 $. La réparation de la minuterie, par exemple, vous coûtera près de 300 $, dont pas moins de 200 $ pour la pièce seulement. Que pouvez-vous faire ? Selon nos experts réparateurs, il existe des pièces génériques à prix réduit qui sont compatibles avec plusieurs modèles. Un compresseur de réfrigérateur générique, par exemple, peut coûter 150 $ au lieu de 500 $ en moyenne, soit une économie de 350 $. À ce prix, les réparations deviennent avantageuses.

Certains réparateurs offrent même ces pièces à leurs clients lorsqu’ils donnent une estimation. Sinon, demandez à votre réparateur de vous donner son opinion sur le sujet.

Se réparer soi-même

En moyenne, d’après les réparations que nous avons évaluées, 40 % du coût des travaux est lié à la main-d’œuvre. Vous êtes tenté de faire la réparation vous-même ? Consultez d’abord le manuel d’instructions de l’appareil défectueux. Vous y trouverez probablement un guide de dépannage qui vous aidera à identifier le problème, ainsi que des indications, des précautions et des avertissements que vous devrez suivre.

Soyez toutefois prudent, car en tentant de réparer vous-même votre appareil, vous prenez des risques, notamment celui d’aggraver le problème ou de causer des dommages (à l’eau, par exemple). De plus, certaines réparations sont complexes à effectuer et même contre-indiquées en raison du risque de choc électrique ou parce qu’elles nécessitent des précautions particulières. Par exemple, le circuit frigorifique d’un réfrigérateur doit être vidangé de façon sécuritaire, et seul un réparateur qualifié peut le faire. Par contre, la réparation de la pompe de la laveuse ou du lave-vaisselle ne nécessite que le desserrage de quelques vis et le retrait d’un tuyau. N’oubliez pas, cependant, que si vous effectuez vous-même la réparation, vous ne bénéficierez d’aucune garantie.

Enfin, avant de demander de l’aide, assurez-vous que le problème n’est pas dû à un fusible grillé, à une mauvaise connexion à l’appareil ou à un tuyau écrasé ou bloqué. Une simple inspection visuelle et quelques vérifications de base peuvent vous éviter de payer le déplacement inutile d’un réparateur.

Comment savoir si une réparation vaut le “coût” ?

En réparant votre appareil, vous choisissez de prolonger sa durée de vie. Ce faisant, vous réduisez l’impact environnemental de la fabrication d’un nouvel appareil et de l’élimination de l’ancien. Et en même temps, vous économisez généralement beaucoup d’argent. Pour vous assurer que c’est la bonne décision, nous avons dressé une liste des problèmes les plus courants. Mais qu’en est-il des autres ? Voici les règles à suivre pour savoir si cela vaut la peine de consacrer du temps et de l’argent aux réparations.

  • Pour tout appareil de 10 ans ou moins, il vaut toujours la peine de réparer les pannes mineures qui coûtent moins de 250 $ en pièces et main-d’œuvre.
  • Si le coût estimé est supérieur à 250 $, calculez la valeur résiduelle de votre appareil à l’aide de notre outil de calcul de la valeur résiduelle.
  • Si la réparation coûte plus que la valeur résiduelle, mais pas plus de 150 $, le coût en vaut la peine.