Importer un véhicule des Etats-Unis vers la France : les démarches à suivre

Le véhicule qui vous fascine se retrouve aux États-Unis et vous désirez avoir ce véhicule américain. Vous voulez vous rendre en France pour un séjour et vous souhaiter importer votre véhicule. Quel que soit le cas, particuliers ou professionnels peuvent y arriver. Alors, quelles sont les démarches à suivre pour importer un véhicule des États-Unis vers la France ? Éléments de réponses dans les lignes à suivre.

Avant tout, allez à la quête de l’information

Pour importer un véhicule des États-Unis vers la France, vous devez faire des recherches. Cela dit, vous devez identifier le véhicule qui répond mieux à vos attentes. À cet effet, il existe plusieurs sites qui vous porteront un grand coup de main. Entre autres, il y a Cars.com qui vous permet de rechercher le véhicule par filtre tel que le type, l’année, le lieu, etc. Ici, vous pouvez accéder aux commentaires faits sur les véhicules avant de vous lancer dans l’achat. Aussi, il y a la plateforme EBAY.com qui vous donne l’opportunité d’acheter chez les particuliers. Ensuite, vous devez décelez et joindre les compagnies spécialisées pour importer une voiture des usa vers la France. Elles sont en mesure de prendre en charge toutes les formalités administratives et logistiques pour vous. Aussi, elles vous simplifient la tâche en vous laissant choisir le mode de transport qui satisfait à vos besoins. Vous pouvez vous mettre au courant des nouvelles de toute sorte de voiture chez Auto Actu.

La douane française

Lorsque vous devez importer votre véhicule qui ne fait pas partie intégrante de l’Union européenne ou exclu du territoire fiscal, les formalités douanières sont indispensables. Alors, lorsque vous parlez d’importation, vous devez vous attendre à confronter les services de douanes. Ces derniers vont s’assurer que votre véhicule est conforme à la réglementation en vigueur. Cependant, si après vérification votre véhicule n’est pas aux normes, vous ne serez pas autorisé à le conduire. Pour l’immatriculation de votre voiture, vous devez honorer les droits de douane et TVA, vous avez la possibilité de le faire auprès d’un bureau de douane.

Mais, étant donné que votre véhicule provient des États-Unis, le prix en dollars que vous aurez à payer est en hors taxe. Il faut noter que la TVA est de 20 % pour les voitures classiques tandis que, pour les voitures de l’antan (plus de 30 ans) elle est de 5,5 %. En outre, vous devez aussi prévoir les frais à la taxe d’importation. Lorsqu’il s’agit des motos, prévoyez 9 % du prix d’achat ; 10 % du prix d’achat pour les voitures et 22 % du prix d’achat pour les pick-up.

Autres facteurs à ne pas négliger

Pour importer votre véhicule des États-Unis vers la France, il y a des facteurs indispensables qui ne doivent pas être négligés comme l’immatriculation et homologation. Ici, si l’immatriculation américaine n’est pas issue du pays d’origine, votre véhicule ne méritera pas de l’homologation française. Mais si l’immatriculation est normale, vous devez homologuer votre véhicule. En effet, cette homologation suit 5 étapes. Cela est constitué du montage de dossier de véhicule, les demandes des diverses attestations, prendre contact avec l’UTAC pour faire les tests obligatoires.

Ensuite, il faut la mise en conformité du véhicule et un contrôle effectué par un inspecteur des mines. Vous devez aussi prévoir des frais supplémentaires pour répondre aux éventuels critères. Entre autres, il est question du transport terrestre en Amérique (lieu d’achat au port), transport terrestre (port vers votre domicile), les frais de dépotage, etc. In fine, vous devez aussi savoir que lorsque votre véhicule se retrouvera sur le territoire français, elle ne bénéficiera plus de la garantie constructrice.